La presbyacousie : une surdité naturelle et progressive

Ven. 15 mars 2013
mars.
15

La presbyacousie est une perte de l'audition naturelle liée à l'âge La presbyacousie est le résultat d’un processus de vieillissement de notre organe auditif. A partir de 50 ans, la détérioration des cellules ciliées de notre cochlée entraîne une perte d’audition, principalement axée sur les fréquences aiguës.

Une baisse de l'audition naturelle

Les expositions à des niveaux sonores élevés (bruits de travaux, musique) ou l’hérédité de cette maladie, sont autant de facteurs pouvant expliquer la dégénérescence de l’appareil auditif. 

Toutefois, la baisse de l’audition est un processus normal. Quand elle apparait, tous les composants des sons ne sont plus perçus au même niveau. En cause, les cils auditifs de notre oreille interne qui transmettent moins bien les vibrations sonores rendant ainsi le message nerveux plus faible et donc le son incomplet.

Il devient alors difficile de comprendre une conversation dans un milieu bruyant, par exemple au restaurant ou lors de réunions familiales. On augmente le son de la télévision, on éprouve des difficultés au téléphone, nos interlocuteurs n’articulent pas ou parlent trop vite, on les fait répéter. Très vite, on se replie sur soi-même, on se retire de certaines activités qui sont devenues éprouvantes.

Quand la presbyacousie rime avec troubles cognitifs

L’étude AcouDem est une étude clinique réalisée par l’équipe médico-soignante du GRAP (Groupe de Recherche Alzheimer Presbyacousie). Elle démontre que des sujets ayant une perte auditive ont 2,48 fois plus de risque d’être atteints de troubles cognitifs (perte de mémoire immédiate, troubles de la concentration, dépression, désintérêt général, isolement) que des sujets entendants. C’est un signe à ne pas négliger pour mettre en place au plus vite des actions visant à préserver le bien-être.

Les prothèses auditives, une aide précieuse pour se préserver.

Les professionnels de l'audition, ORL, audioprothésistes et orthophonistes, ont un rôle majeur dans la prévention des maladies neurodégénératives. Le port d’un appareillage auditif, s’il est précoce, permet de pallier les difficultés de compréhension et de communication et de repousser l’apparition de troubles cognitifs. 

Elles ont donc un double effet : d’abord, elles permettent un mieux vivre au quotidien, ensuite, elles retardent le développement de maladies comme Alzheimer. 

Cependant, il faut avoir à l’esprit que l’appareillage auditif ne redonne pas une audition parfaite ni n’arrête le vieillissement naturel de l’oreille.

Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Toute l'Actualité de l'audition”
Test auditif en ligneTest auditif en ligneTest auditif en ligneTest auditif en ligne
Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs Nos gammes d'appareils auditifs