Maladie de Menière : le vertige de l’oreille interne qui déstabilise patients et médecins

Lun. 07 septembre 2015
sept.
07

Touchant un nombre difficile à déterminer, environ 1 personne sur 1000 à 10 000 en Europe, la maladie de Menière, découverte en 1861 par Prosper Menière, n’est pas considérée comme une maladie rare. Elle affecte les hommes et les femmes, semble se déclarer entre 20 et 60 ans et ne se déclare que très rarement chez les enfants. Faisons le point sur cette maladie chronique aussi connue sous le nom de « vertige de Menière ».

Manifestation de la Maladie de Menière Quels sont les symptômes de la maladie de Menière ?

La maladie de Menière se définit par 3 symptômes :

• Une évolution par crises d’intensité et de fréquence variables.
• Des vertiges allant de 15 minutes à plusieurs heures.
• Une perte d’audition combinée à des acouphènes (sifflement de l’oreille, bruit strident et bourdonnement) et / ou une sensation d’oreille bouchée.

La phase de vertiges peut être précédée de maux de têtes et d’hypoacousie. Le malade a l’impression de perdre ses repères spatiaux et sent le monde se mettre à tourner. Des vomissements et des diarrhées peuvent accompagner cette phase de la crise ainsi qu’un mouvement d’oscillation anormal des yeux (nystagmus).

Après la crise, la capacité auditive peut revenir à la normale mais les acouphènes semblent persister dans de nombreux cas. Chez les patients les plus touchés, les crises répétées et nombreuses peuvent entraîner une sensation de perte d’équilibre continue, rendant le quotidien très difficile. Malheureusement, l’évolution de cette maladie de l’oreille interne est imprévisible, toutefois les crises diminuent naturellement avec le temps.

Comment faire diagnostiquer le vertige de l’oreille interne ?

Vertiges de l'oreille interne

Le diagnostic de la maladie de Menière n’est pas aisé car il se fait par élimination, d’autant plus qu’aucun examen du cerveau ne peut la déceler. Le vertige de l’oreille interne montre un tympan normal toutefois on peut observer d’autres signes comme le nystagmus vers le côté opposé, une surdité variable, des acouphènes et une sensation de tension dans l’oreille.

La communauté scientifique n’est pas encore d’accord sur les causes de la maladie de Menière. Une hypothèse récente fournie par des chercheurs américains expliquerait ce trouble par une malformation de l’oreille interne conjuguée à des troubles cardiovasculaires, notamment une irrigation anormale des vaisseaux du système auditif. 

La succession des attaques serait responsable de l’aggravation des troubles auditifs jusqu’à une surdité importante. A ce stade le port d'un appareil auditif peut être recommandé par l'ORL.

Le Vertige de Menière se soigne-t-il ?

Cette maladie de l’oreille interne touchant la cochlée et le vestibule ne peut être guérie totalement. Le patient peut néanmoins bénéficier de traitements courts et ponctuels pour améliorer son quotidien (baisse de l’anxiété) et l’aider à traverser les crises en atténuant les symptômes tels que les troubles de l’appareil digestifs et les vertiges. En complément, le patient peut entamer une rééducation vestibulaire avec un professionnel des troubles de l’équilibre. Enfin, un traitement pressionnel donnant de bons résultats peut être appliqué (drain dans le tympan ou appareil à air pulsé).

La question vous intéresse ? N’hésitez pas à consulter le dossier exhaustif sur le site orpha.net.

Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Toute l'Actualité de l'audition”
Test auditif en ligneTest auditif en ligneTest auditif en ligneTest auditif en ligne
Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs Nos gammes d'appareils auditifs