Protection auditive : bientôt un casque protecteur sous forme d'injection ?

Dans la revue PNS, un groupe de chercheurs américains a publié le résultat de son étude réalisée sur des souris. Leur travail de recherche a permis de toucher du doigt une nouvelle opportunité pour prévenir les troubles auditifs. Il s’agit d’injecter un liquide dans la cochlée, cet organe auditif en forme d’escargot qui capte les vibrations sonores. Bientôt un médicament contre la perte auditive ?

casque de protection sous forme de médicament

Comment protéger sa capacité auditive ?

Pour protéger son audition à ce jour, il n’y a pas de moyen plus efficace que de porter une protection auditive qui bloque l’entrée des fréquences sonores dans l’oreille (fréquences hautes ou basses). Elle peut prendre différentes formes : 

  • bouchon d’oreille jetable

  • bouchon anti-bruit réutilisable 

  • casque anti-bruit avec ou sans filtre 


Chaque protection auditive doit bien sûr être adaptée au niveau sonore de la source sonore (choix de l’atténuation en décibels) mais également à la durée d’exposition. A savoir que même pour les travailleurs exposés au bruit, une période d’exposition au son fort de 8h est un maximum.

Certains bouchons d’oreille ou dispositifs de protection de l’audition vont avoir une action de bloquer un grand nombre de fréquences. Si bien que la personne n’entend plus les bruits qui l’entourent ou les voix. D’autres protections d’oreille vont agir uniquement sur certaines fréquences sonores, laissant passer les autres.

La découverte américaine est d’un tout autre ordre : elle concerne l’intérieur de l’oreille et sa réponse au signal sonore.

La découverte sur la protection de la cochlée 

Steven Green, auteur de l’étude, déclare avoir trouvé un médicament pour prévenir la perte auditive. Ces chercheurs américains sont parvenus à mettre au point un produit qui bloque les récepteurs auditifs qui interviennent dans la perte auditive. En fait, les cellules ciliées qui captent les vibrations sonores causées par le son sont détruites lors de traumatismes auditifs. Si ces récepteurs sont bloqués sans pour autant entraver l’audition, ils ne détruisent pas ces cellules auditives. La capacité auditive est donc préservée. 

Glutamate et cellules ciliées 

Les cellules ciliées produisent du glutamate qui est réceptionné par les neurones. 

Quand le glutamate se fixe sur ses récepteurs, le neurone laisse entrer des ions calciums à l’origine du message nerveux sonore.

Que se passe-t-il quand le son est trop fort ? Les cellules ciliées produisent beaucoup de glutamate, trop de signaux électriques (c’est-à-dire trop d’influx calcium) qui causent des pertes auditives.

Pour préserver les cellules auditives, il faut choisir de maintenir en activité uniquement des récepteurs dotés d’un filtre efficace qui n’est autre que la protéine GluA2.

En laboratoire, une solution injectée dans la cochlée bloquant les récepteurs auditifs responsables de la perte auditive lorsque le son est trop fort a ainsi permis à des souris de conserver leur qualité d'écoute, tout en protégeant leur audition. 

Cette avancée technologique pourrait protéger les amateurs de concert mais aussi protéger l’audition de n’importe qui à n’importe quel moment des traumatismes sonores.

Cette étude a permis de rappeler que des niveaux sonores considérés comme non dangereux peuvent à la longue causer eux aussi des troubles de l’audition. 

Le son fort et les concerts : attention aux basses fréquences

Le système auditif est un organe sensible qui est très sensibles aux forts niveaux sonores mais également aux basses fréquences trop fortes. Quel moyen de protection choisir ?  Il est donc important d’avoir des protections auditives qui couvrent le plus de fréquences sonores possible !

Estimés le plus souvent à 100 dB, le volume sonore pendant les événements musicaux n’est pas tendre avec les spectateurs. Lors des concerts, il est possible de se protéger avec des bouchons d’oreille en mousse, en silicone, sur mesure ou encore avec des casques. Par contre, ces dispositifs ne bloquent pas les basses fréquences, les sons de basses des concerts qui eux aussi causent de sérieux dommages sur l’audition. 

L’intérêt de la découverte sur les récepteurs du glutamate est notamment qu’elle protège aussi des basses fréquences.

Pour choisir la solution de bouchon d’oreille anti-bruit qui vous convient le mieux, lisez notre article sur le sujet.

Partagez
Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Toute l'Actualité de l'audition”

Nos engagements

  • Dernières générations d'appareils
    Dernières générations d'appareils
  • Audio Diplômé d'Etat
    Audio-prothésistes D.E 5 jours/7
  • Suivi & réglages inclus
    Suivi & réglages inclus
  • Les prix transparents les plus bas
    Les prix transparents les plus bas
  • Garantie 4 ans
    Garantie
    4 ans
  • Tiers payant 100% santé
    Tiers payant 100% santé
  • Enseigne Exclusive Audition
    Enseigne Exclusive Audition
  • Paiement 48 fois sans frais
    Paiement en
    48 fois sans frais