BLOG

Quels risques de surdités sont liés aux acouphènes ?

Article précédent
Article suivant

Pour mémoire, il existe deux types d’acouphènes : on trouve les acouphènes objectifs qui sont une perception anormale des bruits et les acouphènes subjectifs qui sont des sons perçus par le sujet ne provenant pas d’une stimulation sonore (environ 95 % des cas).

Découvrons ensemble les risques de surdités liés aux acouphènes.

Une presbyacousie s’accompagne-t-elle toujours d’un acouphène ?

Une personne souffrant de presbyacousie, vieillissement naturel de l’oreille, n’a pas forcément d’acouphènes. Par contre, la perte naturelle de l’audition, notamment un déficit de perception sur les fréquences aigües, se voit dans la majorité des cas accompagnée d’acouphènes. La majorité des personnes ayant un acouphène présente également une perte auditive.

Surdité due à un bruit violent et conséquences

Si l’acouphène est souvent observé chez les personnes âgées, il l’est aussi lorsque les cellules ciliées de l’oreille ont été endommagées par un accident, un bruit violent (bruit de pétard ou sono trop forte) ou par une infection. Dans ce cas de figure, la présence d’acouphènes à niveau élevé est courante. En plus d’une perte de fréquences, c’est-à-dire d’une déficience auditive, le patient peut donc être gêné par des bourdonnements, sifflements, tintements, uni ou bilatéraux.

Quel est le lien entre surdité et acouphène ?

Une étude menée par des audioprothésistes français sur un échantillon de 1500 patients a montré qu’une perte brutale d’audition à une oreille s’accompagnait quasiment toujours d’un acouphène. Pour consulter l’étude sur les liens entre perte auditive et acouphènes, cliquez ici.

Il est important de savoir qu’un acouphène n’entraîne pas mécaniquement une dégradation de l’audition. Il s’agit en fait d’un sifflement gênant, d’intensité variable, à fréquence ponctuelle ou continue, qui accompagne des troubles auditifs.

Acouphène et diminution du confort auditif

L’acouphène est certes gênant mais il ne provoque pas de pertes auditives directes. Par contre, l’intensité du bourdonnement et des sifflements peuvent entraver la perception et la compréhension des sons dans la vie quotidienne. En prime, la fatigue entrainée par les troubles du sommeil causés par un acouphène peut à terme avoir des conséquences négatives sur la stimulation intellectuelle or on sait qu’une personne exerçant moins son cerveau s’expose davantage à des troubles auditifs évolutifs. Bon à savoir : un acouphène n’entraine pas de lésions sur le tympan !

Si vous souffrez d’un acouphène, n’hésitez pas à consulter l’un de nos audioprothésistes pour bénéficier d’appareils auditifs avec simulateur de bruits intégré ou d’une autre forme de thérapie sonore par habituation.

flc
le 17-08-2016
comment fonctionne la fonction Tinnitus sur le starkey Muse ? une fonction à activer ?
Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Article précédent
Article suivant
DERNIERS CONSEILS
Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs