DMLA et perte auditive : symptômes et solutions

La DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge) est une maladie complexe qui combine deux handicaps sensoriels concernant la vue et l’audition. La grande majorité des personnes ayant une DMLA sont des séniors qui connaissent une perte de l’acuité visuelle et une presbyacousie. Découvrez comment la reconnaître et comment vivre avec.

DMLA et perte auditive chez les seniors

DMLA : définition

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) concerne la macula, zone de l’oeil qui permet la perception des images et des couleurs. 

La DMLA s’exprime par ce que l’on appelle une surdicécité  (détérioration de la faculté visuelle et détérioration de la capacité auditive). L’impact des deux déficiences (à la fois visuelle et auditive) augmente les difficultés du patient au quotidien en l’absence de traitement et d’amélioration des symptômes.

On recense entre 4,5 et 11 personnes atteintes de DMLA pour 100 000 personnes.

1 personne sur 2 est considérée comme une personne âgée, ce qui signifie que la moitié des personnes touchées par la DMLA sont des sujets jeunes.

Lien entre vue et ouïe 

L’idée selon laquelle il y a une compensation des autres sens en présence d’un handicap sur l’un des sens ne fait pas l'unanimité dans la communauté scientifique. Des études de Leeward et Zwiers ont démontré qu’il existe une dégradation de la localisation spatiale chez des personnes ayant une déficience visuelle. Pour autant, la part de musiciens aveugles avec l’oreille absolue est plus importante que chez les normo-entendants ; et il arrive que des malvoyants aient une meilleure faculté auditive que des personnes sans troubles de la vue.

De véritables liens existent entre la vue et l'ouïe, mais il est difficile de trouver un consensus sur le sens qui impacte le plus le second.

L’appareillage auditif des patients atteints de DMLA 

Remboursement des appareils auditifs DMLA

Les patients DMLA bénéficient d’un remboursement important des prothèses auditives par le motif de cumul de la perte auditive et de la cécité. En effet, le double handicap permet d’avoir un remboursement de la solution auditive maximal, sous réserve de joindre un certificat médical attestant la cécité au dossier.

En tant que patient DMLA avec un certificat de cécité, vous pourrez bénéficier  d’un remboursement de vos appareils auditifs de la sécurité sociale sur la base de 60 % de 1400 euros par oreille.

Patient DMLA et perte auditive : quel impact sur l’appareillage ?

Pour faciliter la réussite de l’appareillage, les audioprothésistes doivent prendre plus de temps pour expliquer les gestes de reconnaissance des appareils et d’entretien, notamment pour le changement des filtres.

Afin d’assurer l’autonomie des patients DMLA, proposer un embout sur mesure sur l’une des oreilles permet d’améliorer l’utilisation des appareils auditifs au quotidien.

Les patients ayant une DMLA n’ont pas une meilleure audition, d’après une étude menée sur des patients Ideal Audition par l’audioprothésiste Salomé Ohayon en 2019.

Gain prothétique des patients DMLA avec perte auditive

En plus de la correction de la perte sur certaines fréquences sonores, les patients DMLA reconnaissent d’importants bénéfices dans la vie de tous les jours. Si l’amélioration de la vie sociale est rapportée dans de nombreux cas, l’appareillage restitue une meilleure origine spatiale des sons, de fait, le confort dans l’espace des patients souffrant de troubles de la vue est amélioré de façon significative.

DMLA : symptômes auditifs et visuels

Vous cherchez des informations simples et fiables sur les premiers symptômes de la DMLA

Le plus souvent, les patients qui souffrent de cette maladie relatent des troubles de la vision : 

  • Les lignes forment des courbes ou ondulent et les images sont déformées.

  • Les détails sont moins perceptibles 

  • Le champ de vision du milieu se trouble (apparition de scotomes ou taches noires)

  • Un besoin de lumière plus puissante pour lire 

  • Une gêne en vision nocturne 

Les premiers symptômes de la dégénérescence maculaire liée à l'âge sont souvent peu gênants et passent inaperçus en fonction de leur degré d’intensité. 

Le saviez-vous ? Un changement dans la perception des couleurs est aussi un signe éventuelle d’une DMLA active.

Du côté de l’audition, c’est ce qu’on appelle la presbyacousie. L’ensemble de l'organe de l’oreille fonctionne moins bien du fait du vieillissement cellulaire, ce qui entraîne une perte progressive de l’audition.

DMLA et stade avancé : des symptômes plus importants 

A quoi ressemble la vision d’une personne atteinte d’une DMLA avérée ?

Le patient voit toujours mais sa vision ne lui permet plus de bien distinguer les détails.

La vision centrale étant floue, la patient doit apprendre à voir autrement pour utiliser davantage la vision périphérique.

Quand les deux yeux sont atteints de DMLA, le patient ne parvient plus à terme à lire, conduire ou voir les détails.

Par contre, si un seul oeil est atteint de DMLA, la vision globale reste bonne car l’oeil sain compense la perte d’acuité visuelle latérale.

Du côté de l’audition, la perte auditive intervient le plus souvent dans les fréquences aiguës qui sont les premières impactées par le vieillissement. 

Les symptômes les plus courants de la perte auditive sont la disparition de certains sons, des difficultés de compréhension et bien sûr une augmentation des volumes sonores.

DMLA chez les séniors

La DMLA ne s’exprime pas de la même façon chez toutes les personnes atteintes.

C’est avec l’âge qu’apparaissent des troubles importants de la vue et de l’audition (presbyacousie). La surdicécité tardive concernant les séniors 

 peut se développer dans différents ordres : 

  • baisse de l’acuité visuelle puis surdité 

  • surdité puis baisse de l’acuité visuelle 

  • détérioration des systèmes sensoriels liés à l’âge

C’est le cas le plus courant de DMLA.

Bon à savoir : il existe d’autres formes de surdicécité primaire et secondaire notamment chez les enfants qui naissent avec un déficiences congénitale des sens à distance, avec un développement progressif de l’une et de l’autre.

DMLA dégénérescence maculaire liée à l'âge

Quel dépistage pour la DMLA  ?

La dégénérescence maculaire liée à l'âge peut être diagnostiquée de plusieurs façons : 

  • un dépistage fortuit suite à des troubles de la vision remarqués 

  • un dépistage ophtalmologique après 50 ans 

La presbyacousie quant à elle se fait par un dépistage auditif directement chez un audioprothésiste ou chez un médecin ORL. Vous souhaitez savoir comment se passe un dépistage de surdité ? Il consiste à passer différents tests de compréhension de mots et d’écoute de sons avec plus ou moins de bruit de fond. 

Types de DMLA : les formes de DMLA

DMLA sèche 

La dégénérescence maculaire liée à l'âge sous sa forme sèche, ou atrophyque, n’occasionne aucun symptôme fort. Le patient ne se rend souvent pas compte qu’il a une DMLA. Sa vision centrale réduit progressivement suite à la présence de pigments dans la macula. 

Il n’y a pas de traitement curatif.

DMLA humide 

La dégénérescence maculaire liée à l'âge de forme humide est la création de vaisseaux dans l’oeil qui perturbent le fonctionnement de la rétine. En cause ? La présence de sang et de sérum. 

La perte visuelle est rapide et se caractérise par des lignes ondulées en plus d’une tache sombre au milieu du champ de vision.

Le saviez-vous ? La DMLA est la première cause de handicap visuel chez les plus de 50 ans.

Quel traitement pour la DMLA ? 

La DMLA sèche ou atopique n’a à ce jour pas de traitement curatif. 

La prise en charge rapide de la DMLA humide (ou exsudative) permet un ralentissement de la maladie. Elle consiste à éviter la survenue d’un oedème dans l’oeil par des injections.

Concernant la presbyacousie liée à l’âge, l’appareillage auditif demeure la solution la plus efficace pour ralentir le vieillissement de l’oreille et garder un cerveau en bonne santé. Pour les pertes auditives qui ne peuvent être solutionnées par une prothèse auditive, l’implant cochléaire peut être envisagé, sachant qu’il est entièrement remboursé par la Sécurité Sociale.

Vous avez des doutes sur vos capacités visuelles et auditives ? Vous suspectez une DMLA ? Le bon réflexe est de commencer par des dépistages visuels et auditifs chez des professionnels de santé spécialisés. Pour éviter tout risque d’isolement social, commencez par tester votre capacité auditive !

Partagez
Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Conseils pour votre audition”

Nos engagements

  • Dernières générations d'appareils
    Dernières générations d'appareils
  • Audio Diplômé d'Etat
    Audio-prothésistes D.E 5 jours/7
  • Suivi & réglages inclus
    Suivi & réglages inclus
  • Les prix transparents les plus bas
    Les prix transparents les plus bas
  • Garantie 4 ans
    Garantie
    4 ans
  • Tiers payant 100% santé
    Tiers payant 100% santé
  • Enseigne Exclusive Audition
    Enseigne Exclusive Audition
  • Paiement 48 fois sans frais
    Paiement en
    48 fois sans frais