Tout savoir sur l'anatomie de l'oreille externe

Vous cherchez des informations sur l’anatomie de l’oreille externe, moyenne et interne pour comprendre le fonctionnement de l’audition ? Faites le point sur la composition de l’oreille externe, partie essentielle pour capter le son de l’extérieur et comprendre son origine spatiale.

Anatomie oreille externe

De quoi se compose l’anatomie de l’oreille externe ?

L’oreille externe est la partie visible de l’oreille. Elle comprend le pavillon de l’oreille, le conduit auditif et le tympan qui lui se trouve à l’intérieur de l’oreille.

Le conduit auditif a pour fonction de conduire les sons jusqu’au tympan qui va vibrer pour amorcer la transmission des sons à l’oreille moyenne. Il est naturellement protégé par le cérumen, une cire naturelle, qui tapisse le conduit auditif et qui s’écoule de façon autonome vers la sortie. Cette matière naturelle possède un pH acide et protège ce qu’on nomme l’épithélium (un tissu formé de cellules juxtaposées qui recouvre le conduit auditif).

Prudence sur l’utilisation des cotons-tiges ! Découvrez sans tarder nos conseils pratiques sur l’hygiène de l’oreille.

Le tympan est une membrane fragile qui marque la limite entre l’oreille externe et l’oreille moyenne. Sa fonction principale est de vibrer pour répercuter les ondes sonores qui arrivent depuis l’extérieur. 

Les pathologies de l’oreille externe

L’oreille externe peut être sujette à des maladies particulières et à des petits désagréments propres à son anatomie.

En cas d’infection virale ou bactérienne, le tympan peut devenir congestif, douloureux, inflammatoire, et ne plus vibrer correctement. Ce qui peut avoir un impact négatif sur l’audition. Dans le cas de l’otite séreuse qui se manifeste par une sensation d’oreille bouchée et l’accumulation de pus derrière le tympan, le patient jeune ou adulte connaît également une baisse d’audition momentanée.

Attention au bouchon de cérumen qui peut entraver la capacité auditive en venant bloquer le bout du conduit auditif et empêcher les vibrations du tympan.

La perforation tympanique est un des risques majeurs pour l’oreille externe. Elle survient en cas de choc, de bruit fort ou encore lorsqu’il y a introduction d’un corps étranger dans le conduit auditif. Elle peut se réparer seule ou nécessiter une chirurgie bien particulière qui s’appelle la tympanoplastie.

Anatomie de l’oreille externe : le pavillon de l’oreille 

De quoi se compose le pavillon de l’oreille ? 

Le pavillon de l’oreille est constitué de chair et de cartilage. Sa forme est unique, pleine de circonvolutions, et aussi personnalisée que les empreintes digitales.

Quelles sont les différentes parties du pavillon de l’oreille ?

L’anatomie du pavillon de l’oreille (aussi appelé auricule) est des plus complexes, elle se compose des zones suivantes : 

  • hélice ou helix (bord haut de l’oreille de forme arrondie 

  • anti helix : partie qui comble l’espace entre la conque et l'hélix

  • tragus : saillie du pavillon dont la fonction est de protéger l’entrée du conduit auditif 

  • anti tragus

  • lobe ou lobule : partie charnue sans cartilage au bas de l’oreille qui peut être libre ou attaché

  • fosse triangulaire : fossette arrondie en forme d'entonnoir 

  • conque : partie creuse et profonde du cartilage qui relie l’oreille au crâne

  • conduit auditif externe : entrée du conduit auditif qui débouche sur le tympan


En cas de malformation congénitale du pavillon de l’oreille (microtie), une chirurgie réparatrice est possible. Elle permet de redonner au patient la capacité d’entendre les sons normalement tout en traitant une source de complexe importante. Récemment, des chercheurs ont mis au point une oreille 3D, imprimée à partir d’une imprimante et recouverte de cartilage vivant. Un bel espoir pour tous les patients qui doivent subir une opération réparatrice du pavillon de l’oreille suite à une malformation ou un accident.

Le saviez-vous ? Le pavillon de l’oreille contient également des ligaments pavillonnaires qui permettent d’attacher l’oreille au crâne et de tenir la structure en cartilage ainsi que des muscles qui servent essentiellement au modelage du pavillon.

Quel est le rôle du pavillon de l’oreille ?

Le pavillon de l’oreille en forme de cornet permet de capter les sons dans toutes les directions et de les diriger vers le tympan. 

Le pavillon auriculaire participe à la qualité sonore des sons captés par l’oreille. 

D’ailleurs, des technologies sur les appareils auditifs haut de gamme permettent de reproduire l’écoute naturelle comme chez les normo-entendants. Elles combinent la spatialisation, l’écoute 360 avec les micros directionnels et la fonction “pavillon de l’oreille”.


Anatomie oreille externe

Que contient l’oreille moyenne ? 

Souvent oubliée entre l’oreille externe et l’oreille interne, l’oreille moyenne contient pourtant des éléments essentiels qui permettent l’audition.

Quelles sont les différentes parties de l’oreille moyenne

  • les osselets : ils se composent de 3 os que sont le marteau, l’enclume et l’étrier

  • la face interne du tympan

  • les parois osseuses de la caisse du tympan

  • les cavités mastoïdiennes qui renferment quelques cellules ciliées

L’oreille moyenne a un rôle capital dans la transmission du son. Elle intervient dans le transfert des ondes sonores depuis l’air au milieu liquide de l’intérieur de la cochlée qui contient les cellules ciliées.

Les maladies de l’oreille moyenne

L’otospongiose concerne les osselets. Elle entraîne des calcifications et entrave la mobilité de ces trois petits os de l’oreille moyenne. En cas d’otospongiose, le port d’un appareil auditif peut être recommandé lorsque l’opération n’est pas envisagée.

Cette partie de l’oreille est aussi concernée par les otites moyennes qui s’accompagnent d’une inflammation de la trompe d’eustache. Troubles du sommeil, douleur et gêne sont les symptômes courants.

Enfin, un amas de cellules épidermiques peuvent constituer une tumeur bénigne, c’est le Cholestéatome. Pour pallier la surdité de transmission qu’il entraîne, une opération chirurgicale est nécessaire.

L’oreille externe et l’oreille moyenne interviennent toutes les deux dans les cas de surdité de transmission. L’anatomie du pavillon auriculaire va conditionner la façon dont le son est amené dans le conduit auditif. Connaître l’anatomie de l’oreille externe permet de mieux comprendre comment les sons sont captés depuis l’extérieur puis conduits à l’oreille moyenne qui les amène vers l’oreille interne. 

Partagez
Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Conseils pour votre audition”

Nos engagements

  • Dernières générations d'appareils
    Dernières générations d'appareils
  • Audio Diplômé d'Etat
    Audio-prothésistes D.E 5 jours/7
  • Suivi & réglages inclus
    Suivi & réglages inclus
  • Les prix transparents les plus bas
    Les prix transparents les plus bas
  • Garantie 4 ans
    Garantie
    4 ans
  • Tiers payant 100% santé
    Tiers payant 100% santé
  • Enseigne Exclusive Audition
    Enseigne Exclusive Audition
  • Paiement 48 fois sans frais
    Paiement en
    48 fois sans frais