Qu’est ce que la misophonie ?

La misophonie est un trouble psychique qui tient son nom du grec “misos” et “fonos” qui veulent respectivement dire “aversion” et “bruit”. 

Ce trouble auditif et cérébral provoque un stress, voire une colère chez les patients tellement supporter ces bruits est compliqué pour eux.

Trouble auditif, la misophonie

La misophonie : “La haine du son”

La misophonie se caractérise par une aversion des sons et des bruits faits par autrui.

Cette “haine du son” se traduit par une maladie neuro-psychique et s’associe à une anomalie cérébrale. La misophonie provoque chez le patient une hyperactivation du cortex insulaire inférieur qui en temps normal permet d’être attentif à ce qui se passe dans l’environnement.

Les personnes atteintes de misophonie sont hypersensibles des oreilles et peuvent, aux moindre bruits stressants, se mettre à crier ou pleurer. L’irritabilité importante de ce phénomène psychique provoque de l’anxiété et du dégoût auditif, voire une colère chronique chez la majorité des patients.

Comment savoir si l’on est misophone ?

La misophonie apparaît souvent jeune, en général entre 12 et 15 ans. La misophonie se détecte lorsque les petits bruits environnements deviennent agaçants et irritants. Fréquemment, les sons gênants qui reviennent le plus chez les patients atteints de misophonie sont les bruits de bouche, nasaux, clavier ou encore les fourchettes qui grincent dans l’assiette.

Strident pour la majorité de la population, ces bruits deviennent un véritable fléau pour les misophones.

Les conséquences de la misophonie

Les troubles physiques et psychologiques liés à cette maladie peuvent être nombreux. 

Souvent accompagnée d'anxiété, de TOC, de dépression ou de trouble du comportement alimentaire, la misophonie est avant tout un problème auditif, mais devient par la suite un vrai problème pour la vie sociale de la personne affectée par ce défaut neuro-psychique. 

La misophonie créée donc au fur et mesure un problème d’auto-exclusion de la personne qui, à force de ne plus supporter les bruits, s’agace et se met en retrait à cause de cette haine du son. Peu compris des autres personnes, les misophones sévères souffrent d’un trouble compliqué à comprendre tant leurs réactions peuvent sembler démesurées pour de simples bruits du quotidien.

Quelques chiffres sur la Misophonie

15% c’est le nombre de personnes atteintes de misophonie en France à différentes formes de degrés. 

10% des personnes ayant des acouphènes souffrent de misophonie 

55% des personnes étant misophone ont des antécédent familiaux de trouble auditifs

1990 : Année durant laquelle ce problème cérébral et auditif fut considéré comme une maladie par les médecins.

2000 : Apparition du terme misophonie 

Quels traitements pour la misophonie ?

Il n’existe pas de traitements scientifiques à proprement parler pour soigner la misophonie. Cependant, des solutions existent pour calmer et apaiser les patients atteints par ce trouble auditif. 

Pour le traitement de la misophonie il est recommandé d’avoir recours à des solutions psychothérapeutiques, avec des thérapies cognitivo-comportementales ou d’habituation aux bruits. Les traitements médicamenteux comme les anxiolytiques ou les antidépresseurs ne sont pas conseillés, car peu, voire pas efficaces contre la misophonie.

Contre la misophonie il n’y a pas d’appareil auditif adapté, mais les bouchons sur-mesure, les boules quies ou les casques anti-peuvent aider à éviter de déclencher ces troubles neurologiques. 

La misophonie, un trouble psychique peu diagnostiqué 

La misophonie affecte plus d’une personne sur dix à différents degrés. Souvent, à faible degré, cette maladie n’est donc pas diagnostiquée chez son porteur. Les cas de misophonie détecté sont très souvent des cas sévères qui sont extrêmement fragilisés auditivement par ce problème qui agresse leur système auditif. La misophonie est donc une maladie qui affecte de nombreuses personnes et proposant peu de solutions de traitement.

Les conséquences psychologiques et physiques de cette maladie provoquent l’isolement et la colère interne des personnes atteintes.

A la moindre gêne auditive, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé où vous rendre dans votre centre ideal audition où un expert audioprothésiste vous conseillera sur les démarches à suivre pour apaiser cette pathologie.

Partagez
Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Conseils pour votre audition”

Nos engagements

  • Dernières générations d'appareils
    Dernières générations d'appareils
  • Audio Diplômé d'Etat
    Audio-prothésistes D.E 5 jours/7
  • Suivi & réglages inclus
    Suivi & réglages inclus
  • Les prix transparents les plus bas
    Les prix transparents les plus bas
  • Garantie 4 ans
    Garantie
    4 ans
  • Tiers payant 100% santé
    Tiers payant 100% santé
  • Enseigne Exclusive Audition
    Centres certifiés AFNOR
  • Paiement 48 fois sans frais
    Paiement en 48x sans frais
    en partenariat avec