Comment détecter la perte auditive ?

Les sons arrivent à notre cerveau par un processus de transmission depuis le monde extérieur jusqu’au cerveau. Les vibrations sonores sont transformées en courant électrique qui est analysé par le cerveau avec le concours de 16000 cellules ciliées (notre capital auditif). Quand une personne ne parvient plus à faire ses activités, ressent une gêne dans les conversations ou ne perçoit plus certains sons, c’est bien qu’il y a un signal d’alarme, un signe d’appel.

diagnostic perte auditive

Dépistage d’une perte auditive : qu’est-ce qu’on cherche ? 

Les professionnels de santé ou du paramédical vont se concentrer sur trois pôles de recherche et d’analyse.

Recherche de surdité chez le patient 

Pour rappel, il existe 3 types de surdité (de transmission, de perception, ou bien mixte). C’est dès la naissance que l’on effectue un dépistage à la maternité chez le bébé. Il a pour but de prendre en charge le plus rapidement possible les bébés qui montreraient une activité anormale de l’oreille. Objectif : faire au mieux pour un accès facilité au langage notamment via l’implant cochléaire ! 

En cas de doute chez l’enfant, il est possible de faire un dépistage de surdité qui peut révéler à ce moment-là une surdité moins importante. Moins grave, elle nécessite quand même une prise en charge et un appareillage dans la plupart des cas (appareils auditifs).

Présence d’acouphènes 

Les acouphènes concernent environ un quart de la population française. Ces sifflements ou bourdonnements gênants perçus dans l’oreille par le patient peuvent avoir lieu en permanence ou n’apparaitre qu’à certains moments. Ils sont très invalidants et peuvent avoir des conséquences importantes sur la santé du patient ou sur sa vie sociale.

Existence d’une hyperacousie 

Ce que l’on nomme l’hyperacousie est en fait une intolérance aux bruits. Elle peut concerner des bruits forts mais également dans des cas de grande sensibilité des bruits de la vie de tous les jours qui n’ont pas un niveau sonore élevé. Grâce à des questions, on parvient souvent à dépister cette hyperacousie qui accompagne dans de nombreux cas une perte auditive.

Comment diagnostiquer la perte d’audition  ?

Les signaux d’alerte sur la perte auditive 

La recherche des signes d’appels peut se faire à la maison en observant les sons qui ne sont plus perçus, si la personne répond toujours à son nom, la baisse de participation aux activités, etc.

Si une gêne auditive apparaît de façon brutale et ne disparaît pas après quelques heures, dans le temps suivant un concert par exemple, il faut consulter.

Le test auditif chez l'ORL

Plusieurs moyens sont à disposition des professionnels de l’audition pour accompagner les patients : 

  • tests vocaux (répétition de mots par exemple)

  • audiométrie de dépistage pour les fréquences conversationnelles 

  • réaction à des stimulations sonores calibrées 


Avec différents outils, le médecin généraliste, le médecin ORL ou bien l’audioprothésiste peut mieux comprendre le type de gêne auditive (perception, transmission, mixte) et sa cause éventuelle.

Avant tout rendez-vous, n'hésitez pas à réaliser un test auditif en ligne. C'est un moyen facile, gratuit, et sans engagement de faire un premier point sur son audition tranquillement chez soi.

Le diagnostic médical 

Dans certains cas de perte de capacité auditive, des examens complémentaires pourront être effectués comme des scanners ou des analyses biochimiques. 

Quand un diagnostic de perte auditive est établi, le médecin traitant peut orienter le patient vers un médecin ORL pour lancer la recherche de la meilleure solution adaptée.

Chacun peut être acteur de son audition ! Comment ? En protégeant ses oreilles au maximum avant d’en venir à la perte auditive naturelle (presbyacousie) et en réagissant aux signes d’alerte sur la perte de capacité auditive. Une fois que le test auditif a déterminé la présence d'une perte auditive, il est temps de commencer à regarder un modèle d'appareil auditif qui corresponde à ses habitudes de vie.

Nicole, 76 ans, Suresnes
Le passage chez l'ORL est-il obligatoire avant d'aller voir un audioprothésiste ?
Audioprothésiste, Idéal Audition
Vous pouvez aller en centre auditif pour passer un bilan auditif gratuit avec un audioprothésiste et avoir des premiers éléments sur votre perte auditive. Par contre s'il y a besoin d'une prescription, il faut effectivement passer par un médecin ORL. D'ailleurs cette consultation n'est pas inutile, c'est un médecin spécialisé dans l'oreille et il pourra vous faire passer d'autres examens en fonction de vos symptômes et de votre gêne.
Partagez
Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Conseils pour votre audition”

Nos engagements

  • Dernières générations d'appareils
    Dernières générations d'appareils
  • Audio Diplômé d'Etat
    Audio-prothésistes D.E 5 jours/7
  • Suivi & réglages inclus
    Suivi & réglages inclus
  • Les prix transparents les plus bas
    Les prix transparents les plus bas
  • Garantie 4 ans
    Garantie
    4 ans
  • Tiers payant 100% santé
    Tiers payant 100% santé
  • Enseigne Exclusive Audition
    Enseigne Exclusive Audition
  • Paiement 48 fois sans frais
    Paiement en
    48 fois sans frais