BLOG

Les acouphènes : quelles sont les RÉELLES solutions ?

Article précédent
Article suivant

Aujourd'hui l'acouphène touche en France environ 0,5 % de la population. Ce phénomène provient de différentes causes et peut être aggravé par le stress ou l'écoute de musique à un fort volume sonore. Dès les premiers signes, il est recommandé de prendre rendez-vous avec votre ORL. Mais quelles sont les solutions vraiment efficaces contre les acouphènes ?

La technique de l’habituation pour l’acouphène bénin

Avant de pouvoir réagir, il faut déterminer les caractéristiques de l’acouphène (acouphénométrie). Ensuite, le patient s’habitue progressivement à son acouphène afin de réussir à le tolérer dans son univers quotidien.

Une réponse qui fait ses preuves est la thérapie par le bruit, une sorte de rééducation active, par le générateur de bruit. Le bruit permet l’apaisement et facilite l’endormissement. Toutefois, cet appareil ne s’emploie pas seul : il faut être suivi par un médecin ORL pour bien l’utiliser et comprendre ses effets à moyen et long terme.

Dans quels cas opter pour la chirurgie ?

L’acouphène est consécutif à un certain nombre d’affections comme les suivantes :

  •  L’otite chronique ou la perforation d’un tympan.
  •  La tumeur du nerf auditif : 60 % des personnes opérées voient les troubles disparaître.
  •  Une attaque de type AVC (bourdonnement notamment)
  •  L’otospongiose : elle touche l’os appelé étrier, il s’agit de calcification de la platine pouvant entrainer une surdité totale.

Solution anti-acouphène : pourquoi pas la médecine alternative ?

Vous avez dit sophrologie ? L’objectif est de proposer un accompagnement de la personne en souffrance par une méthode douce. 10 séances permettent de mesure une véritable amélioration. La relaxation permet également d’accepter la gêne afin de réduire les tensions inhérentes à ce problème auditif.

Un trio efficace : audioprothésiste, médecin ORL et psychothétapeuthe

Si l’acouphène n’est pas un bruit imaginaire, il peut être nécessaire de travailler sur ses effets (perte de confiance, dépression, difficulté à interagir avec autrui) en parallèle d’un appareillage.

Dans 80 % des cas, un acouphène s’associe à une perte auditive. Il est donc important de procéder à un test auditif afin de trouver la réponse médicale la plus adaptée.

En tout état de cause, n’oubliez pas de protéger vos oreilles des sources sonores trop puissantes (feux d’artifice, écoute prolongée de musique forte, moto, etc.). Les oreilles en bonne santé, ça se chouchoute.

Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Article précédent
Article suivant
DERNIERS CONSEILS
Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs