Pertes auditives

Pertes auditives
 

Les premiers signes d’une perte auditive

Les signes d’une baisse d’audition peuvent être multiples.
Nous avons tout d’abord l’impression que les autres n’articulent pas. Puis, on nous fait remarquer que le son de la télévision est plus fort.
Si on se retrouve dans un environnement où plusieurs personnes parlent en même temps, il arrive que certains mots ou parties du mot nous échappent.

Ce qu’il faut retenir des premiers signes d'une perte auditive

- confusions entre syllabes
- difficulté en "brouhaha"
- augmentation du son de la télévision ou de la radio
- difficulté avec certaines voix basses
- on parle plus fort

L’origine d’une perte auditive 

Il ne faut pas confondre surdité et malaudtion.
La surdité peut avoir plusieurs origines : La plus courante est la Presbyacousie. Ce phénomène naturel est similaire à celui de la Presbitie.

Après 50 ans, les cellules ciliées de l’oreille interne se dégradent progressivement et provoquent une baisse de l’audition. Dans la majorité des cas, la presbyacousie arrive progressivement. Il n’est pas rare d’ailleurs que les personnes concernées ne s’en rendent pas compte tout de suite. C’est souvent l’entourage qui leur fait remarquer.

La presbyacousie arrive de façon bilatérale c’est à dire de façon relativement symétrique sur l’oreille droite et gauche.
En fonction de notre environnement sonore (travail dans le bruit), de notre mode de vie (écoute prolongée de musique amplifiée, concert, travail en milieu bruyant sans protection, tabagisme,..) et de notre prévalence héréditaire (cas de surdité présents dans la famille) cette malaudtion peut survenir plus ou moins tôt chez chacun d’entre nous.

Il existe toutefois, d’autres origines entraînant une malaudition ou une surdité. Dans ce cas, l’âge n’est pas la seule origine mais peut amplifier la baisse d’acuité auditive.

Autres origines d'une surdité:

- Traumatisme sonore : exposition à un son très fort (>120 dB) de façon répétée

- Congénitale : surdité de naissance

- Prise de médicaments ototoxiques

- Post opératoire : par exemple suite à une mastoïdite ou un cholestéatome

- Surdité brusque : sans cause apparente --> Nécessite une prise en charge hospitalière Urgente

Types de pertes auditives

L’audiométrie est le test auditif permettant d’évaluer le type et le degré de baisse auditive. Ce test est réalisé avec un casque, dans un environnement insonorisé.

Nous recherchons la plus petite sensation auditive perçue sur différentes fréquences : les graves, les médiums et les aigus.

Il existe 3 types de perte auditive :

• Surdité de perception: 

Cette surdité touche directement l’oreille interne et les voies nerveuses.

• Surdité de transmission: 

Ce type de surdité provient d’un dysfonctionnement de la chaîne tympano-ossiculaire. L’origine de ce type de surdité peut-être dûe à des épisodes d’otites (avec perforation du tympan et greffe du tympan (tympanoplastie) ) ou à une otospongiose (calcification de l’étrier empêchant la bonne transmission du son à la cochlée, cette maladie est assez fréquente. Elle est héréditaire et touche souvent les femmes.

• Surdité mixte: 

C’est l’association d’une surdité de perception et de transmission expliquées ci dessus : par exemple, dans les cas où il existe déjà une surdité de transmission que l’on a pas traitée à laquelle peut s’ajouter une surdité de perception, qui vient avec le temps (presbyacousie).

• Surdité unilatérale: 

La surdité unilatérale survient sur une seule oreille. La cause la plus courante est le traumatisme (sonore : bruit fort et impulsionnel ou crânien : comme un choc suite à un coup ou un accident). L’autre cause peut-être post-opérationnelle.

Perte auditive selon le degré de surdité

Perte auditive selon les degrés de surdité

Lorsqu’une baisse d’audition est dépistée, nous pouvons la quantifier par un pourcentage de perte.
Un audiogramme se présente sous forme d’un graphique avec en ordonnée (ligne verticale) l’intensité, c’est à dire le niveau d’audition exprimé en décibels (dB) et en abscisse (ligne horizontale) les fréquences exprimées en Hertz (Hz).

Nous prenons comme référence une audition normale (quelqu’un qui entend tous les sons à 0dB). Il existe tout de même une tolérance jusqu'à 20dB pour estimer que l’audition est quasi normale.
En dessous de ce seuil, nous pouvons évaluer le degré de surdité en faisant une moyenne des intensités sur 4 fréquences, ce qui nous donne le pourcentage de perte auditive.

Ce qu’il faut retenir sur le degré des types de surdités :

  • Entre 0 et 20% : Surdité Légère
  • Entre 20 et 60% : Surdité Moyenne (de degrès I, II et III) 
  • Entre 60 et 80% : Surdité Sévère 
  • Entre 80 et 100% : Surdité profonde 


Dès que les premiers signes d’une perte auditive apparaissent, n’attendez pas qu’elle s’aggrave. Prenez rendez-vous avec votre ORL pour évaluer le degré et l’origine de cette baisse d’audition ou avec votre audioprothésiste qui pourra vous orienter vers la meilleure solution.

Dédramatisez !

La perte d'audition n’est pas une maladie ni une fatalité.
L’appareillage auditif est une aide qui peut nettement améliorer votre confort de vie et celui de votre entourage, évitez que cette gène s’installe, les résultats seront meilleurs dès les premiers signes de votre baisse d’acuité auditive. Si vous avez un doute et que vous souhaitez évaluer votre surdité, réalisez notre test auditif en ligne. Vous recevrez votre résultat par mail et nos audioprothésistes pourront vous conseiller sur les démarches à suivre. 

Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs