Pathologies

Pathologies
 

A chaque zone de notre oreille ses faiblesses et ses maladies propres. Faisons le point sur l’ensemble des pathologies de l’oreille pour vous aider à mieux vous renseigner et à mieux vous soigner !

Certaines pathologies sont souvent à l'origine du surdité ponctuelle ou irréversibles, selon la zone de l'oreille atteinte. 

Pathologies de l’oreille Externe

  • Le bouchon de cérumen 

Le cérumen est une substance naturelle sécrétée par l'oreille afin de lubrifier et protéger le conduit auditif externe. Lorsqu'il s'y accumule, un bouchon se forme, provoquant une surdité de transmission. Le bouchon de cérumen est repérable à l'otoscopie (examen du conduit auditif et du tympan) et s’enlève facilement grâce à une aspiration ou en envoyant de l’eau savonneuse dans le conduit auditif au moyen d’une poire. 

Ce soin effectué par un médecin ORL ou généraliste, sans douleur, il permet de retrouver un confort auditif immédiatement après extraction.

  • L'otite externe

D'origine bactérienne, l’otite externe d'une inflammation du conduit auditif externe qui entraîne une sténose. Elle s'accompagne parfois de fièvre. Le traitement est antibiotique, et systémique en cas de complications. À noter que l’utilisation abusive du coton-tige est responsable de bon nombre d’otites externes. Un simple mouchoir en papier suffit à essuyer le cérumen à l’entrée du conduit auditif.

  • Le cholestéatome

Le cholestéatome est une tumeur bénigne provenant de la chute de cellules épidermiques situées dans l'oreille moyenne. Cet amas de peau détruit le tympan et bloque le fonctionnement de la chaîne ossiculaire chargée d’amener le son dans l’oreille interne. Il se manifeste par une surdité de transmission. Le traitement est local voire chirurgical en fonction de l'importance des lésions.

  • Les acouphènes et les vertiges

Les acouphènes sont des sons subjectifs que l'on perçoit et qui n'existent pas réellement, d'intensité et de fréquence variables. Ils sont permanents ou pulsatiles et peuvent être accompagnés de vertiges, d'une surdité plus ou moins profonde et d'autres symptômes auditifs. Il est difficile encore aujourd'hui d'identifier la cause des acouphènes. Le stress augmentant les acouphènes, pour apprendre à vivre avec ou les faire disparaitre, il est conseillé de pratiquer la méditation et la relaxation.

Pathologies de l’oreille Moyenne

  • L'otite moyenne aiguë

L'otite moyenne aiguë découle d’une inflammation de l'oreille moyenne et de la trompe d'Eustache. Cette affection se traduit par une douleur, un écoulement de liquide et peut s'accompagner de fièvre et de troubles du sommeil.

  • L'otite séreuse

L'otite séreuse, très courante chez les enfants, provient d’une accumulation de sécrétions dans l'oreille moyenne. La présence de liquide derrière le tympan entraîne une surdité de transmission puisque la vibration du son ne passe plus correctement dans l’oreille interne.

  • La perforation tympanique

La perforation tympanique est un trou ou une déchirure partielle ou totale de la membrane tympanique, dû à des infections ou à un traumatisme de l'oreille (comme un bruit ou un jet d’eau à forte pression). Cette déchirure peut cicatriser seule ou nécessiter une intervention chirurgicale (tympanoplastie). Elle se repère à l'examen clinique et peut engendrer une surdité de transmission.

  • L'otospongiose

L’otospongiose relève d’une rigidification de la chaîne ossiculaire découlant d’un problème de renouvellement osseux. Cela va entraîner le blocage de l'étrier au niveau de la fenêtre ovale de la cochlée. Elle engendre une surdité de transmission et l'absence de réflexe stapédien (réponse de deux muscles du tympan). Elle est beaucoup plus fréquente chez la femme. 

Le traitement de l'otospongiose est essentiellement chirurgical. Lorsque la chirurgie est impossible (cophose controlatérale, sujet âgé, atteinte importante de l'oreille interne..), l'appareillage est l’unique solution.

Pathologies de l’oreille Interne

  • La presbyacousie

La presbyacousie est une baisse d'acuité auditive dûe au vieillissement naturel de l'oreille. Au cours du temps, les cellules ciliées de la cochlée (oreille interne) se dégradent et cela provoque une surdité de perception. La solution est de s'appareiller sans trop tarder pour éviter d’accélérer ce processus de vieillissement de l'oreille tout en retrouvant un confort d’écoute au quotidien.

  • La surdité brusque

La surdité brusque 'est une hypoacousie ou une cophose d'apparition soudaine. Les causes peuvent être virales ou vasculaires. La surdité brusque est une urgence : on doit consulter un ORL le plus rapidement possible afin de démarrer le traitement rapidement. Ce traitement comprend l'administration de corticoïdes, de vasodilatateurs, d'osmotiques et parfois d'anxiolytiques.

  • Le neurinome de l’acoustique

Le neurinome de l’acoustique est une tumeur bénigne d’origine nerveuse qui se développe au niveau du nerf acoustique. Il entraîne une surdité de perception (ou neurosensorielle) progressive et s'accompagne parfois d'acouphènes. Le nerf acoustique étant proche du nerf facial, il peut également apparaître une certaine paralysie faciale. Difficile à appareiller, le traitement est chirurgical. Cependant, dans les cas où le neurinome est "stable", il faudra simplement surveiller son évolution.

Les pathologies de l’oreille s’étalent sur les trois zones qui permettent le fonctionnement de l’audition, de l’oreille externe à l’oreille interne en passant par l’oreille moyenne. Selon l’affection de l’oreille, différents traitements existant qu’ils soient médicamenteux, chirurgicaux ou autres (relaxation ou débouchage). 

Ne restez pas avec une gêne auditive, consultez un médecin ORL qui vous conseillera le port de prothèses auditives si besoin.

Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs