Fonctionnement de l'audition

Fonctionnement de l'audition
 

Le fonctionnement de notre système auditif est complexe. Il est important de le comprendre afin d’adopter des comportements adaptés pour éviter des lésions pouvant être définitives autant que pour comprendre les différents moyens de compenser la perte auditive. 

Concrètement, le fonctionnement de l’audition résulte de la coordination des différents éléments qui constituent l'oreille.   

Notre système auditif est composé de 3 parties :


1 - L’oreille Externe : l'appareil de réception 

Elle se constitue du pavillon qui a pour fonction de capter les ondes sonores, un peu à la manière d’une parabole, et du conduit auditif chargé d’acheminer le son vers la seconde partie de l’oreille.  


2 - L’oreille Moyenne : l'appareil de transmission 

Elle se constitue du tympan et de la chaîne des osselets (marteau, enclume, étrier). Leur rôle est de capter un son aérien (vibration aérienne) et de le convertir vibration solidienne (le bruit passe par la structure de l’oreille).


 3 - L’oreille interne : l'appareil de perception 

Dans cette partie, on trouve la cochlée en forme de spirale, le vestibule (l’organe de l’équilibre) et le nerf auditif. Pour rappel, un son est une vibration d’air, une onde sonore, qui arrive par notre conduit auditif. Le tympan va transmettre cette vibration à la cochlée par l’intermédiaire des osselets jusque dans l’oreille interne. A l'intérieur de la cochlée, nous avons l’organe de Corti qui joue un rôle déterminant dans la transmission du son au cerveau. Les cellules ciliées (environ 15 000) baignent dans la périlymphe qui permet la conversion d’une vibration en message nerveux. Son codage contient la fréquence, l’intensité ainsi que la composition du son et sa source d’émission.




L’existence du message nerveux auditif, le moteur de l’ouie

Chaque son qui est perçu est transmis au cerveau par des stimuli nerveux. C’est le nerf auditif qui permet la transmission de ce message au tronc cérébral via le bulbe rachidien. Le traitement simultané de l’information se passe dans le cortex auditif, permettant de comprendre le monde qui nous entoure et d’interagir avec autrui. 

Le saviez-vous ? Seulement 20 millisecondes sont nécessaires pour acheminer un son au cerveau ! Avec l’âge, le nerf auditif peut d'endommager, le nombre de neurones diminuer, se traduisant par l’apparition de troubles de l’audition.



Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs