Le nouvel appareil auditif Lex de Resound

Dim. 06 juillet 2014
juil.
06

Le nouvel appareil auditif Lex du laboratoire danois Resound.

Il s’agit d’un appareil auditif innovant avec une forme inédite (entre l’intra-auriculaire et le micro-contour) à microphone déporté.

Les spécificités techniques du Lex de Resound

Cet appareil se place à l’intérieur du conduit auditif, cependant, le microphone est situé dans la conque, c’est-à-dire à l’extérieur du conduit auditif, ce qui marque sa différence avec les intra-auriculaires classiques. Cette nouvelle forme permet de fournir une protection contre les bruits de vent notamment, mais également d’avoir une écoute encore plus précise que celle que l’on obtient avec un intra-classique. Tout en bénéficiant d’une extrême discrétion. 

Bien qu’il se place à l’intérieur de l’oreille, cet appareil auditif ne se fait pas sur mesure, il s’agit d’un modèle standard pour lequel il n’y a donc pas délai d’attente entre la prise d’empreinte du conduit, la commande, la réception etc. Par ailleurs, étant très facile à régler, un seul rendez-vous suffirait pour la mise au point de cette nouvelle prothèse auditive.  
De plus, il ne ferme pas totalement le conduit auditif, ce qui permet d’éviter la sensation d’autophonie et de garder l’aspect naturel de la voix. Cependant, il ne s’adapte pas à toutes les configurations de conduit. L’audioprothésiste à Paris pourra vous confirmer la bonne adaptation avec la forme de votre conduit auditif. 

A quels patients le Lex de Resound est il adapté ?

Cet appareil auditif qui est d’une grande discrétion est destiné principalement aux personnes ayant une faible perte d’audition. En effet, bien qu’il possède 17 canaux de compression, il ne comporte que 7 bandes réglables. Par ailleurs, son Gain Maximal est de 45 dB. Il a également une bande passante réduite (de 170 à 5640 Hz) il y a donc peu de hautes fréquences (il n’est donc pas adapté pour une presbyacousie trop importante). Ce choix de diminuer le « nombre » de hautes fréquences a probablement pur but d'éviter un effet Larsen, c'est à dire un sifflement de l'appareil qui peut s'avérer gênant. Il semblerait d’ailleurs que cet appareil possède un anti Larsen DFS ultra qui est d’excellente qualité.

On regrettera tout de même le manque de connectivité bluetooth permettant de relier l’appareil auditif sans fil avec des accessoires tel que le téléphone ou la télévision.

Concernant sa consommation, l’appareil auditif Lex de Resound consomme une pile tous les trois jours ce qui est assez important. Cependant, il semblerait que le changement de la pile soit la seule et unique manipulation à effectuer sur cette aide auditive car il s’adapte seul aux différentes situations d’écoute sans que le patient ne soit obligé d'effectuer une manipulation pour changer de programme. 

De ce fait, il s’agirait d’un appareil auditif apportant confort d’écoute et discrétion aux personnes commençant à ressentir une perte d'audition et qui ne souhaitent plus être gênées dans les conversations, notamment en milieu bruyant.

Réagissez en postant un commentaire
Pas encore inscrit ?
Votre Email :

Choisissez un Pseudo :

Choisissez un mot de passe :

Déjà inscrit ?
Votre Email :

Votre mot de passe :

Plus d'articles “Toute l'Actualité de l'audition”
Test auditif en ligneTest auditif en ligneTest auditif en ligneTest auditif en ligne
Testez votre audition en ligne
VOUS SOUHAITEZ ÊTRE RAPPELé?
C'est rapide et gratuit !
Voir votre sélection d'aides auditives Choisissez votre appareil auditif Nos Engagements
Nos gammes d'appareils auditifs Nos gammes d'appareils auditifs